Comment reconnaître des crottes d’une fouine ?

En forêt comme la grande ou dans le jardin, on peut trouver la fouine. Ce mammifère carnivore peut vivre dans l’environnement de l’homme aussi bien dans un garage que dans le grenier où, l’indice majeur de sa présence est ses crottes qu’ils laissent dernières.

Comment reconnaître des crottes d’une fouine ? Nous vous donnons quelques astuces pour les reconnaitre.

Le mulot et le campagnol : des fouines de bois

Le mulot, un petit rongeur fauve gris des bois, vous avez certainement croisé cette fouine de 10 cm dans une niche dans un champ. Son acolyte le campagnol, du haut de ces 7 cm est plus petit que le mulot. Leur présence est marquée dans leur milieu de vie par des crottes de couleurs verdâtres en forme cylindrique.

Lire aussi  Équivalence beurre-huile en g, ml et cl

Notons que la fouine est un mammifère carnivore très dangereux pour certains animaux domestiques tels que les lapins, les poules ou encore les cochons d’Inde.

Comment reconnaître un mulot ?

Le milieu de vie ce petit rongeur est parsemé de crotte de fouine que vous pourrez facilement voit çà et là. Comment reconnaitre un mulot ou un campagnol des champs. Le mulot adulte peut mesurer jusqu’à 11 cm de longueur de corps pour une queue un peu plus petite, entre 6 et 9 cm.

Son poids varie entre 13 et 35 grammes. Avec cette morphologie, c’est plus facile pour lui de s’aplatir et de s’insérer dans des trous de 10 cents.

Lire aussi  Où acheter une plaque funéraire de qualité ?

Comment reconnaître les crottes du rat ?

Pour reconnaitre les crottes d’un rongeur comme le rat, c’est assez simple. Cette fouine fait des crottes cylindriques, noires et très sèches. Il n’est souvent pas rare que sa présence dans un environnement soit signifiée par ses crottes ou encore par ses empreintes de pattes ou celle de sa queue dans la poussière. C’est par cela qu’on reconnait leur présence dans un lieu.

C’est un animal qui se nourrit généralement de graines, mais aussi de fruits, de champignons, de bourgeons et des invertébrés. Il a cette particularité de consommer et de stocker lors des semis des graines de céréales, des betteraves. Son alimentation détermine la texture de ces crottes. Plus les débris qu’il consomme sont grands et durs et plus ses crottes ressembleront à des agglomérats. C’est à dire similaire à celles des hérissons et chauves-souris.  

Lire aussi  Comment assurer sa moto : les conditions à connaître

Le mulot peut-il grimper un mur ?

Très agile et flexible, le mulot est un mammifère carnivore capable de sauter jusqu’à 80 cm de haut. Cette agilité et ses pattes lui permettent de grimper plus facilement les arbres ou les murs. Comme le lézard, il est capable de se débarrasser de sa queue en cas de danger pour sauver sa vie et regagner son terrier. Parallèlement à cela, ils se font remarquer dans votre domicile par leurs œuvres.

C’est-à-dire les dégâts qu’ils causent au sein de votre domicile. On entend par dégâts, les matériels qu’ils auront endommagés : une isolation endommagée, des bois, des cartons, et les câbles électriques qui sont rongées. Ils s’illustrent également en utilisant vos matériaux pour faire leurs nids.  

  • 53 Postes
  • 0 Commentaires
Fondateur de ce blogzine lifestyle, comme j’aime l’appeler, je vous ferai découvrir également mon univers. Ma passion : le bricolage. A très vite !